LGDC, Le Nouveau Monde
• Bienvenue parmi nous, cher invité ...

» Viens découvrir la joie de La Guerre des Clans avec nous, et n'hésite pas à contacter le saff en cas de questions.

- - - Amuse - toi bien parmi nous ! L'équipe du staff - - -

LGDC, Le Nouveau Monde

Les Quatre Clans ont désormais trouvé leurs nouveaux territoires et leurs nouveaux noms. Une nouvelle ère commence, alors n'attends pas, rejoins-nous !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cheshire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cheshire

avatar

I'M ALONE FOREVER
Je suis solitaire ...
Admine' Ni'x


{. Messages : 113
{. Date d'inscription : 26/09/2010
{. Âge : 19



FEUILLE DU FÉLIN :
Apprenti / Mentor : Non ~
Description Physique & Psychologique :
État de Santé: En Pleine Forme

MessageSujet: Cheshire    Dim 4 Sep - 16:47


Cheshire
Ou Chess' le solitaire




      One, Two, Three ...


    Noms du Chat : Cheshire
    Sexe du Chat :
    Âge du Chat : 13
    Clan du Chat : Solitaire
    Rang du Chat : Solitaire
    Habilité - Force - Vitesse : Chess' est assez habile quand il s'agit de manger. La force lui fait défaut, il ne l'a pas beaucoup travaillé et ne compte pas s'en servir. En revanche, il est très rapide, ça pourra se révéler surprenant.


      Once Upon a Time ... You.


    Caractère : ( Minimum 5 lignes )

    Le Caractère de Chess' ? Vous avez bien fait de demander. Il est... comment dire ? Assez bizarre, et plutôt particulier. Vous voyez, l'être qui est là sans vraiment y être ? C'est lui. Absolument. Cheshire est toujours évasif dans ses réponses . Il n'aime pas parler, mais écoutera volontiers les gens le faire. Cependant, quand ça ne l'amuse plus, il s'en va. Purement et simplement. Sans dire quoi que ce soit. C'est un être énigmatique, qui ne parle pas des masses, et souvent en énigmes. Ainsi personne ne l'a jamais compris . Mais ce n'est pas grave. Ça ne le dérange pas. Il n'a pas besoin qu'on le comprenne pour être "heureux", si je puis dire. Le bonheur n'a jamais vraiment dominé sa vie. Juste une brume de mystère. Il aime ça d'ailleurs. Voir les autres se poser des questions. Connaître la réponse. Ne jamais la donner. C'est un jeu pour lui. Il aime vois les vies déambuler. Au gré du vent, de leurs envies. Il aime observer le monde, impassible, presque mélancolique. C'est un passe temps. Une occupation. Mais ça ne peut pas l'affecter. Il regarde la vie comme un spectacle sans fin. Il regardera quelqu'un mourir sans ciller. Sans essayer de l'aider. Ce ne sont pas ses affaires. Par égard à la personne, où simplement pour éviter des ennuis, il s'en ira peut être. mais on ne le verra pas. On ne l'aura jamais vu. Chess' a des tendances "je-m'en-fout-iste", vous l'aurez remarqué. Il se moque de ce qui peut arriver. Lui est toujours calme. Paisible. Et terriblement incohérent. Dans ses propos, dans ses gestes. Cependant il n'est pas fou. Non, il sait très bien ce qu'il fait. Il débite ses absurdités par plaisir. Comme ça. Pour tuer le temps. Un sourire mi-moqueur mi-amusé plane souvent sur son visage. Cheshire poste cependant un certain intérêt aux autres. Comme je l'ai dit, il aime les écouter. Il ne leur fait pas confiance, il interagit avec eux, c'est tout. Il écoute, rit, est en fin de compte un agréable interlocuteur. Et puis, quand il considère que l'entretien est fini, que le temps doit reprendre son cours, il s'en va. Dans le meilleur des cas il salue la personne. Au pire, si cet entretien lui a déplu, il s'en va simplement, sur une remarque désagréable. Il aime bien la compagnie. Cependant les gens trop envahissants, voire vaniteux, l'insupportent. Il ne peux pas discuter avec eux. Ça l'énerve. C'est l'une des rares choses qui l'énervent d'ailleurs. Il ne s'énerve que rarement. Car avec son caractère, peu de choses lui font de l'effet. Il montre peu d'émotions. Hormis ce sourire. Ce n'est pas un hypocrite. Il sera éternellement sincère, sauf lorsque ses pensées sont trop blessantes. Car Chess' ne tiens pas à faire de mal aux autres. Juste à leur rendre visite, et à partir. Il n'est qu'un visiteur après tout. Cependant, malgré une certaine illusion d'innocence, son âme reste sombre. Il lui arrive de faire des dépressions. Brèves, mais très désagréables pour lui. Il pleure, de temps à autres. En silence. Des larmes de cristal. Et il n'aime pas ça, car il est incapable de contrôler ces pleurs, ces sanglots. Aussi, c'est un voleur. Un habile voleur. Il pourra vous voler une proie juste entre vos crocs sans même que vous ne vous aperceviez. C'est un de ses dons. En plus du mensonge. Il ment très bien, et sera capable de vous faire croire beaucoup de mensonge sans que vous ne vous en aperceviez. Il ment trop habilement pour qu'on le remarque, mêlant vérité et omission. C'est tout un art. Il pourrait l'exploiter facilement, pour obtenir le pouvoir, tourner les gens les uns contre les autres. Mais le pouvoir ne l'intéresse pas. Pas plus que la vie en société. Il aime sa vie comme elle est. Malgré le fait qu'elle soit minable et un brin solitaire, ça lui conviens. Il n'a pas à se plaindre, il n'aurait même pas du exister. Et ça il le sait. Il n'a pas d’orgueil mais ne s'écrase pas pour autant. Cependant, à ses yeux, son existence n'a que très peu d'importance. Il a la chance d'être vivant, ça lui suffit. Déjà qu'il n'aurait pas dû voir le jour, il préfère ne causer d'ennuis à personne. Il accepte la peine, la douleur, être rabaissé. Il sait qu'il le mérite. Alors il ne s'en plaint pas. Souvent, il ne fait que passer. Il n'est qu'éphémère. Cependant, s’allonger sur une branche et passer de longues heures à observer est une de ses activités préférées. Mais il préfère voyages. Découvrir de nouveaux mondes, de nouvelles vies. Cheshire est d'une grande curiosité. Il tâche de la satisfaire sans indisposer les gens. C'est un maso-sadique, également. Enfin, dans un sens . Disons que s'il éprouve un certain attachement pour une personne, cela peux se transformer en ... Haine ? Je ne sais pas . En fait il peut en venir à blesser, voire gravement, et la tuer. Affectueusement, naturellement. Mais ça reste une affection macabre. C'est pour ça qu'il est éphémère, qu'il ne s'attache à personne. C'est de peur de perdre cette personne, de la blesser. Et surtout, de s'attacher trop à elle avant de lui ôter la vie .C'est tout ce que j'ai pu comprendre à son sujet...le reste est trop compliqué

    Physique : ( Minimum 5 lignes )

    hess' est un chat assez banal si vous voulez tout savoir. C'est un félin assez svelte, mais avec son pelage plutôt épais ça ne se voit pas. Cependant ses longs entraînements lui ont permis d'avoir des capacités physiques acceptables. Bien que la force lui fasses défaut, il est agile est rapide. Plus que son apparence ne le laisse présager d'ailleurs. Ses griffes sont assez longues, et étrangement noires. Elles sont propres pourtant, c'est juste leur couleur naturelle. Ses crocs sont de taille normale, assez pointus et immaculés en temps normal. Cheshire a une démarche légère, vive, mais plutôt incertaine. De sorte à ce qu'il soit difficile de deviner son prochain mouvement. Sa queue est longue, assez épaisse. Il la laisse souvent pendre de la branche sur laquelle il est posé, onduler, s'enrouler autour de ses pattes. Bref, c'est un peu comme son jouet même s'il n'irait pas s'amuser à la poursuivre en tournant sur lui même. Il n'est plus assez enfantin pour ça. Revenons à son pelage. Il est brun, tigré de plus foncé, et assez clair par endroits. Épais, il lui donne l'air d'une gentille peluche. Ce que Chess' n'est pas, du moins pas tout à fait. Cependant, ça c'est lorsqu'il fait frais. Il deviens relativement moins épais au Printemps et en été. Ses yeux sont verts. Vert pomme. Grands, presque innocents. Mais ils ne le sont pas. Car comme sur le visage du félin, un air moqueur y flotte souvent. Les oreilles de Cheshire sont de taille normale, lui permettent d'avoir une ouïe convenable. Elles sont pointues et ont des petits pinceaux de poils noirs au bout. Lui ça l'amuse plus qu'autre chose. Ses moustaches sont blanches, assez longues. Je pense que c'est tout le concernant. Ce n'est pas une description particulièrement longue, néanmoins elle me semble suffisante.

    Histoire : ( Minimum 10 lignes - 5 pour un chaton )

    (ce passage est un peu hors du temps, en fait c'est un peu après que Neith et Chess' aient décidé de faire le chemin ensemble. Neith demande à ce que son compagnon de route lui racontes sa vie, vu qu'elle a fait de même avant.)
    " Chess', s'il te plait, raconte moi ton histoire ."
    Fit une petite voix dans les ténèbres. Le chat tigré leva la tête vers elle. Neith. Une petite chatte bien particulière. Elle était intéressante, et possédait un sacré caractère. Elle avait le pelage court, et couleur sable, rayé plus foncé. Des oreilles noires, pointues, des yeux étranges, entre le vert et le jaune. Sa longue que fine était tigrée. Elle n'hésitait pas à griffer Chess' lorsque l'une de ses divagations lui déplaisait, l'insultait de temps à autres mais pleurait contre lui lors de ses dépressions. Bref, un phénomène. Mais il l'aimait bien. Cheshire fit signe à Neith d'approcher. Elle s'allongea sur le flanc, ni trop loin ni trop près. Il lui lécha l'oreille, eut droit à un regard noir. Qu'importe. Il commença donc à lui raconter.
    "Bien, écoutes donc, Neith ..."


    Nom: ??? Âge: 6 lunes Statut: En cage

    Il faisait sombre. Terriblement sombre. Blotti dans les ténèbres, le chaton tremblait de tous ses membres. Des pas se rapprochaient. Doucement. Et plus ils avançaient, plus l'angoisse du petit animal grandissait. Finalement l'animal fut tout proche. Le petit sentait son souffle chaud lui caresser la nuque. Il ne bougea pas, feignant la mort. Mais le chat le savait vivant. Une vive douleur au dos fit geindre le chaton. Il vola dans les airs un bref instant avant de s'écraser, le nez dans la poussière. Des larmes coulaient de ses yeux couleur pomme. Il serra les crocs, se releva. Ses yeux se dirigèrent vers ceux de son agresseur. Sa mère. Il sanglotait en silence. La chatte crème le fixait également, de son regard plein de haine, tenta de le griffer une nouvelle fois. Le solitaire esquiva agilement ce coup là. Il avait compris comment faire en jouant avec sa sœur. Elle s'appelait Junes. Et elle, sa mère l'appréciait, en revanche. C'était à peine si elle ne la vénérait pas. Mais pourtant, étrangement, son frère ne la détestait pas. Il n'éprouvait pas de jalousie, et l'adorait. Il était juste dépité que sa mère le détestes, lui. Qu'avait-t il fait pour mériter ça ? Il faisait pourtant tout pour qu'elle soit fière de lui. Mais rien ne marchait. Depuis les six lunes qu'il vivait, elle ne lui avait témoigné que de la haine. Il ne comprenait pas. Du moins il n'avait jamais compris jusqu'à la nuit dernière. Junes et Red, sa mère discutaient dans leur coin. Dans l'abri. Comme toujours, lui était laissé à l'écart. Seul dans le noir. Miles posait la question que le jeune félin se posait lui même. Pourquoi tant de haine envers lui ? La réponse avait fusé, sifflant dans l'air comme une lame de couteau pour venir se planter dans le cœur du solitaire.

    << Je hais son père ! Je l'ai tué pour m'avoir donné un fils ! >>

    Le chaton s'était recroquevillé. C'était pour ça, qu'il n'avait jamais connu son père. C'était pour ça, qu'elle ne lui avait même pas donné de nom. Mais Junes le surnommait affectueusement "Chess' ". Il ne savait pas d'où ça venait, mais il aimait le son que cela produisait. Cependant Red était impitoyable. Elle continua, crachant au visage de sa fille.

    << Cet enfant n'aurais jamais dû naître !! >>

    Pétrifié de chagrin, le chaton s'était enfui dans la nuit, il avait couru jusqu'à ce que ses pattes ne le lâchent. Et ce soir, il savait. Pourquoi elle le haïssait. Et il la haïssait en retour, désormais. Un autre coup de griffes fusa. Il esquiva tant bien que mal. La fuite était la seule solution. Puis qu'on ne voulait pas de lui. Puisqu'il n'y avait rien pour lui ici. Puisque sa place était ailleurs. Il tourna les talons et s'enfuit. Courant dans la nuit, sans s'arrêter. Jamais, jamais. Sa sœur l'avait autrefois ramené, mais plus jamais il ne reviendrait. Jamais. c'était fini. Et un jour, il se vengerait. Cependant la voix haineuse de Red l'arrêta un instant. Pour écouter ces mots.

    << C'est ça, fuis, maudit félin. Mais saches une chose. Tu as un nom, ton père te l'as donné. Tu es le Chat du Cheshire, c'est ton nom, et tu n'aurais pas dû naître ! >>

    Il serra les dents. Il s'appelait donc Cheshire. Elle avait attendu tout ce temps pour le lui dire. Qu'importe. Ça ne l'empêcherait pas de partir. De prendre sa liberté. De vivre sa vie...

    Une voix demanda au jeune chat d'approcher. Il obtempéra. Son mentor l'appelait. Il avait une mission à lui confier. Sous forme d'entraînement. Il s'assit en face du massif chat noir. Une cicatrise barrait son poitrail, son oreille gauche était déchiquetée et il lui manquait un œil. Mais il restait digne. Une aura de force se dégageait de lui. Il était aussi imposant par son apparence que par sa présence. Chat du Cheshire le respectait. Avant tout pour ça, mais aussi parce qu'il lui apprenait à se battre. Le chat noir dénommé Soul lui annonça qu'aujourd'hui il ne chasserait pas de rongeurs où d'oiseaux. Non, aujourd'hui il chasserait deux chats d'un territoire. Un territoire assez vaste, et convoité par la bande de Soul. Le félin tigré accepta, naturellement, et demanda où se trouvaient les lieux. Le chat noir lui répondit de le suivre. Sur-ce il partit. Rapidement. Comme une ombre. Son apprenti le suivit aussitôt. Aussi vif que lui, voire plus, il poursuivit la trace du félin. Entre les arbres, par dessus les troncs, sous les buissons. Il le suivit jusqu'à perdre sa trace. Et là, il se sut arrivé. Le vent soufflait doucement sur la plaine, faisant onduler les herbes . Il faisait doux, une brise apporta une odeur familière au jeune chat. Cependant, il ne la reconnut pas immédiatement comme telle. Il dressa les oreilles et chercha des yeux le chat auquel elle appartenait. Aux aguets, il s'apprêta à tuer le nouveau venu d'un coup de griffes mais s'arrêta. Croisant le regard de la personne, il tomba aussitôt à terre. Une voix mélodieuse l'interpela .


    << Chess' ?! Tu es revenu ? Tu m'as manqué ! >>


    Junes. Surpris, il épousseta son pelage, se figea lorsque la chatte argentée vint se blottir contre lui. Elle le dépassait largement en taille. Normal, il n'avait pas fini de grandir, et elle avait dix lunes de plus que lui. Mais il était si heureux de la revoir. Après tout ce temps. Elle ne l'avait pas oublié ! Chat du Cheshire lui lécha l'oreille, répondit qu'elle aussi, elle lui avait manqué. Soudain, la panique le pris. Mais, c'était son territoire alors ! Celui de son enfance. Sa mère et sa sœur l'habitaient. Il devait les tuer. Les faire partir. Faire disparaître toute trace de leur présence. Mais il appréciait tellement Junes... Tellement qu'il voulait la tuer, en fin de compte. C'était un sentiment étrange. Comme une drogue. Son odeur l'enivrait. Il n'était plus tout à fait la même personne. Il s'écarte, regarda longuement les yeux de sa sœur .

    << Junes, excuse moi. >>

    Fit-t il. Elle ne comprenait pas. Elle ne comprenait pas qu'elle devait fuir. ne pas se retourner. Ne plus jamais croiser ce chat. Non, elle l'aimait trop pour ça. Elle était si naïve. Et si gentille. Cela arracha quelques larmes à Chess'. Il s'approcha de la chatte argentée. Doucement. Elle était étincelante au soleil. On aurait dit une étoile. Il glissa son museau dans le cou de Junes, inspira son odeur une dernière fois. C'était si agréable. Poussant sa sœur comme pour jouer, il la renversa à terre. Seulement au lieu de lui donner de petits coups de patte inoffensifs comme d'habitude, il lui mordit la gorge. Les crocs serrés, il sentait ses larmes aller se mêler au sang. De l'incompréhension et de la peine luisaient dans les yeux de la chatte. Il les laissa derrière lui. Se levant, il tourna les talons. Il avait tellement aimé Junes qu'il l'avait tuée. Il n'était qu'un monstre. Mais autant ne pas se détourner de son objectif. Ce territoire. Détruit, il se mit cependant à chercher Red. Refoulant ses sentiments, il se mit à sa recherche. Vif, rapide, il furetait sur le territoire, cherchant sa trace activement. Toujours plein de sang, il ne prit même pas la peine de nettoyer son pelage. Mais à la nuit tombée, sa mère restait introuvable. Déconcerté, le félin s'assit sur une pierre plate. Où n'avait-t il pas cherché ? Il chercha dans sa tête un recoin non exploré. Où pourrait-t elle se cacher ? A une heure pareille elle ne chassait plus. Non, comme il la connaissait elle devait glander dans un coin. Mais où ? Où avait-t elle pour habitude de rester sans rien faire en fin de journée ? Tout en réfléchissant, le solitaire s'était remis à marcher. Ses pattes le menèrent au hasard, jusqu'à ce qu'il tomber sur l'ancien terrier de sa mère. Peut être s'y trouvait-t elle ? L'odeur était récente. Et il lui semblait voir une forme féline bouger à l'intérieur. Prenant son courage à deux pattes, il sortit ses griffes et entra dans le terrier de lapins abandonné. L'ombre remua, des yeux se fixèrent sur lui. Terrifiés. Red. Il esquiva un coup comme d'habitude porté vers sa tête. Elle n'avait pas changé entre-temps. The Red Queen . Toujours aussi prévisible. Mais lui n'était plus le même. Il n'était plus le minuscule chaton , pitoyable et pleurnichard. Il avait grandi. Et il savait se battre. Rapide, il fonça sur Red, l'attrapa par la nuque pour la projeter à l'extérieur. Impossible de l'affronter correctement dans un lieu aussi exigu. Son adversaire tenta de agripper mais il lui mordit la patte. Par la suite il sortit à son tour. Écumante de rage, Red se tenait devant lui. Pelage ébouriffé, montrant les crocs, elle le fixait avec les mêmes yeux haineux. Un instant, Chat du Cheshire se revit chaton, tremblant sur ses pattes face à tant de colère. Mais il se reprit rapidement. Elle avait beau le dépasser en taille, elle ne savait pas à quoi elle avait affaire. Le tigré se dirigea vers elle rapidement, ne faisant pas attention à la douleur lorsqu'elle lui griffa le flanc droit. Ce n'était pas important. Il lui mordit l'oreille, la renversant à terre. Tandis qu'elle se tortillait pour qu'il la laisses, il planta ses griffes dans sa gorge, les y laissant jusqu'à ce qu'elle meure. C'était fini. Le jeune chat se libéra des crocs de Red. Elle lui avait mordu l'épaule jusqu'à ne plus ne être capable. Tsss... Pitoyable carcasse. Le félin poussa négligemment son corps sans vie sur le côté. Il avait réussi sa mission. Quittant les lieux sans un regard en arrière, il quitta le territoire. Soul l'attendait, comme d'habitude, devant quatre souches géantes. Autrefois, il y avait quatre chênes. Et les chats s'y réunissaient. Mais il y avait trop de bipèdes maintenant, la plupart étaient partis. Certains avaient voulu rester. Apparemment Red en faisait partie. Qu'importe. Le chat noir sauta sur un grand rocher tandis que son élève montait sur une souche. Celle au Nord.

    << Bon travail. Tu ira loin, gamin. >>

    Chat du Cheshire se détourna, sceptique. Il ne voulait pas aller loin. Il voulait juste être capable de se défendre. Il n'avait jamais voulu tuer personne. C'était sa faute. Levant la tête vers le grand rocher, le tigré fixa les yeux de son mentor. Il lança que c'était fini. Qu'il partait, ce n'était pas d'une vie de tueur qu'il voulait. Il était devenu un monstre. Soul lui répondit qu'il avait jusqu'au lendemain pour avoir disparu. Sans prendre la peine de répondre, le solitaire disparut. Rapidement, de manière à ce qu'on ne puisses pas suivre sa trace. Comme on le lui avait enseigné. Il se dirigea vers les montagnes pour commencer son périple. Il ne se retournerait pas. La liberté l'attendait à la fin. La vraie. Il suivrait la route qu'avaient prise les élus. Ces chats en quête de vérité. Pour atteindre d'autres terres. Et commencer une nouvelle vie. Peut être que Soul avait raison finalement. Il irait loin. Très loin d'ici.

    Cheshire regarda en contrebas. De nouvelles terres s'étendaient à perte de vue. Il n'en avait jamais entendu parler, mais savait qu'elles seraient plus agréables que celles d'où il venait. Pire que là bas, c'était impossible. Car ses anciens territoires étaient trop chargés de souvenirs. Ses souvenirs. Ici il n'y avait rien, il pourrait y être assez tranquille. Un coup de griffes à la joue le ramena à la réalité. Neith. Elle lui adressa un sourire moqueur, lui lança qu'il était encore dans les nuages. Le tigré lui répondit en lui mordant l'oreille. Ce n'était pas méchant, mais il aimait faire mal aux gens qui comptaient à ses yeux, apparemment. Les deux chats se remirent en route, commençant à descendre la pente. Il faisait froid dans ces montagnes, et il leur tardait de descendre. S'écorchant les coussinets sur la roche à nu, les voyageurs arrivèrent néanmoins en bas en fin de journée. Il croisèrent à ce moment deux chats qui eux montaient. Un chat roux tigré plus foncé, avec des yeux très verts. Une chatte noire l'accompagnait. Elle portait pas mal de blessures et ses yeux de cristal étaient plutôt inexpressifs. Ils se présentèrent. Envol du Phénix et Dernière Chance. Eux partaient à la recherche de terres plus accueillantes. Apparemment ici, c'était l'enfer pour eux. Chacun son enfer après tout. Leu duo leur souhaita un bon voyage et reprit sa route. Finalement ils arrivèrent à une forêt. Neith sourit et déclara:

    << Bon, nous sommes arrivés, il est temps de nous séparer. Au revoir Chess', peut être qu'on se re-croisera, sur ces terres. >>

    Elle tourna les talons mais Chess' lui répondit sur un ton moqueur.

    << Au- revoir, méchante petite égyptienne, au plaisir de te revoir. >>

    La tigrée s'arrêta un instant, puis se retourna pour lui tirer la langue avant de partir en vitesse. Un léger rire échappa à l'orphelin. Il grimpa dans l'arbre le plus proche et s'endormit rapidement. Demain, il explorerait ce nouveau monde.


      Behind The Mirror.


    Prénom / Puf : Mon vrai puf c'est Wonderland
    Âge : 13
    Date de Naissance : ça te regarde ?
    Niveau Rp : Ça dépends, mais vous le connaissez je suppose ;D
    Que pensez-vous du forum : Joli desig'n Sun, tu progresses !
    Comment avez-vous découvert le forum : J't'en pose, moi, des questions ?
    Code : Validé par Roxy'. ;)

------------------
<< There are no angels here >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance de Bulles

avatar

I'M A FIGHTER
Je suis guerrière ...
Fondatrice Roxy'


{. Messages : 179
{. Date d'inscription : 26/09/2010
{. Âge : 19



FEUILLE DU FÉLIN :
Apprenti / Mentor : Nobody.
Description Physique & Psychologique :
État de Santé: En Pleine Forme

MessageSujet: Re: Cheshire    Lun 19 Déc - 14:48

    Présentation donc validée. J'ai juste changé ton titre pour que ça corresponde avec notre demande pour les présentations. :) N'oublies pas de changer ton avatar en 150 x 200 avec ton chat représenté dessus. :)

    - Plus de commentaires dans ce sujet. -

------------------

Tempérance de Bulles
« Sweet dreams are made of this .. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Cheshire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Just follow the Cheshire cat... {Close 3/3 }
» Lady Cheshire Phantomhive
» Le temps du départ est venu! [PV Cheshire, Warren]
» Cheshire est invisible [PV: , Karrina "Carrie" Kelley]
» Le Chat de Cheshire - We're all mad here (fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC, Le Nouveau Monde  :: Tu as Juste Oublié :: « Présentations » :: Présentations Validées-